Bruno Ben Moubamba toujours combattu mais jamais battu

Après son départ du Gouvernement , les activités de l’homme fort de Moabi ne sont pas de tout repos.

Si beaucoup pariaient sur sa fin en politique, c’est un scénario qui relève bien de la fiction au regard de ses derniers déplacements sur le territoire national à la rencontre des populations et des militants de l’ACR.

Infatigable et déterminé , c’est en tout cas l’attitude qu’il affiche devant les populations quand il s’exprime sur les principales raisons de son départ du Gouvernement, ses intentions de conduire une importante liste de candidats aux prochaines élections législatives via l’appel à candidature qu’il a lancé depuis près d’un mois et enfin mettre les gabonais face à leurs responsabilités en brisant l’attentisme .

La proximité avec les gabonais .

Depuis la dernière élection présidentielle, si la majorité des leaders politiques ne sont plus jamais allés au contact des populations , ce n’est point le cas pour le Président de l’Alliance pour le Changement et le Renouveau qui a initié depuis maintenant deux semaines une série de causeries dans les differents quartiers de Libreville sur invitation des associations de jeunesse et une caravane politique et pédagogique à l’intérieur du Pays .

Pour illustrer ces différents déplacements sur le terrain , il y a d’abord eu la rencontre avec les jeunes des quartiers PK7-Sibang ou une association dénommée le « Cartel  » s’est organisée à le recevoir dans les bas-fonds les plus reculés de la capitale afin de témoigner leur solidarité à celui qu’ils jugent trahis par le gouvernement et de montrer les réalités auxquelles ils sont durement confrontés .

Ensuite il y a eu l’étape du chef lieu de la province du Moyen-Ogooue Lambaréné et la province de la Nyanga ou le leader de l’ACR et son équipe n’ont pas manqué de poser leurs valises dans chacune des localités de cette province et de procéder à l’installation et des renouvellements des différentes fédérations , même les villages les plus reculés ont été passé au peigne fin pour le plus grand bonheur des populations qui ont dit ne pas se sentir oublier .

Après cette étape dans l’arrière pays , le retour sur Libreville a aussi été très agité en raison des fortes invitations adressées à celui qu’ils appellent affectueusement « BBM » , cette fois ce sont les jeunes du quartier Alenakiri dans la commune d’Owendo qui ont bien voulu le recevoir afin de se lier à sa vision.

Une renaissance observée.

Après son départ du Gouvernement, force est de constater qu’au vu des fortes mobilisations dans ses déplacements, l’héritier politique de feu Pierre Mamboundou reste très adulé et profondément soutenu par les populations gabonaises qui ont toujours vu en lui un homme rempli de bonne volonté , mais très souvent combattu comme ce fut le cas au gouvernement.

Bruno Ben Moubamba sait désormais que sa traversée du désert il ne la fera pas seul, il pourra compter sur ces gabonais qui ont compris.

Be the first to comment

Leave a comment

Your email address will not be published.


*