Gabon / Bruno Ben Moubamba fait un passage éclair en France – Méditations

De passage pour un très court séjour privé en France, le Vice-Premier Ministre, Bruno Ben Moubamba, livre quelques méditations. A bon entendeur !

« Lundi prochain à 11 heures, veille du Dialogue Politique, je présenterai à la Nation une « initiative d’importance » pour résister à ceux qui veulent tuer dans l’œuf la pertinence du Dialogue convoqué par le Président de la République. Nous devons éviter que ce Dialogue desserve en réalité le Chef de l’Etat et chacun doit en être conscient. Nous devons travailler pour l’honneur et pour l’Histoire ! »

« Je suis surpris de la marge de manœuvre dont disposent ceux qui veulent en finir avec le President de la République, ils font ce qu’ils veulent, quand ils veulent et comme ils veulent, d’une part ; et d’autre part, je suis marqué en profondeur par la léthargie, voire la désinvolture de ceux qui sont supposés défendre la Première Institution de notre pays ! C’est vraiment très impressionnant ! »

« Chalons-en-Champagne (Reims) / Bruno Ben MOUBAMBA vient de remettre la Communauté Nationale Gabonaise entre les mains de la Providence sur ses terres d’adoption de la Marne. Que la Miséricorde de Dieu s’exerce sur nous tous afin d’être libérés ensemble du mal qui est en nous et dans tout le pays, par notre mauvaise volonté.
Il n’y aura ni vainqueurs ni vaincus au Gabon car « la terre n’est a personne » selon Jean-Jacques ROUSSEAU dans son « Discours sur l’origine de l’inégalité ».

« La vraie dictature au Gabon c’est la dictature de l’émotion ! C’est sur cette « dictature de l’émotion » que surfent des « politiciens » sans profondeur historique et métaphysique pour de courtes vues. Le problème des logements d’Agondje avait été placée sous l’égide de la Providence. Plus personne n’en parle aujourd’hui. Seules seules quelques sages de la République nous ont félicité mais ce n’est pas grave !
Un politique qui a de la « profondeur » dit et fait surtout ce qui est bien pour le Peuple.
Voilà pourquoi je suis inquiet pour l’avenir de notre pays. Inquiet mais confiant en la Providence et en la capacité de tout être-humain de douter de soi-même pour marcher sous un soleil de vérité comme Socrate et Descartes.
https://youtu.be/TXmGjVWKiCU »

Bruno Ben MOUBAMBA

 

 

Be the first to comment

Leave a comment

Your email address will not be published.


*